PCAET

La Poste expérimente un financement à base de « crédits carbone » pour la gestion durable des haies

Picto paysageLa Poste expérimente un financement à base de « crédits carbone » pour la gestion durable des haies

Il n'y a pas de haies concernées en Mayenne, mais pour la réflexion, article à lire ici : http://campagnesetenvironnement.fr/

Et si vous deveniez Famille à énergie positive !

Affiche familles à NRJ et eau positivesL’hiver approche, le prix de l’énergie augmente, les enjeux concernant le changement climatique sont de plus en plus visibles dans nos vies.

Pour agir à l’échelle personnelle, vous pouvez vous inscrire au Défi Familles à Energie Positive.

En résumé :

L’objectif ? Réduire ses consommations d’énergie (électricité, gaz, eau...) simplement en changeant quelques habitudes de vie.

Le défi permet à chacun de se mobiliser de façon concrète, efficace et ludique pour diminuer ses consommations d'énergie, réduire ses émissions de CO2 et gagner de l’argent en réduisant ses factures d’énergie. Tout cela sans affecter son confort !

Du 1er décembre 2018 au 30 avril 2019, des familles regroupées en équipe

vont tenter de réaliser 8% d’économies d’énergie et d’eau par rapport à l’hiver précédent.

Pour y parvenir, le défi se joue en équipes de 5 à 10 foyers. Au sein de chaque équipe, les participants vont ainsi échanger leurs bonnes astuces, s’entraider et se motiver les uns les autres avec l’aide de leur capitaine.

Pour plus d’informations avant de s’inscrire, contactez l’association Synergies : Arnaud DUBREIL, chargé du défi Familles à Energie Positive ; Tél : 02 43 49 10 02 – synergies-animation2[at]orange.fr

Pour s'inscrire en ligne : http://paysdelaloire.familles-a-energie-positive.fr/ - avant le 15 novembre

 

Participer à cette action permet de contribuer, concrètement au Plan Climat Air Energie Territorial des communautés de communes suivantes : communauté de communes de l’Ernée, communauté de communes du Bocage Mayennais et de Mayenne Communauté dont voici les coordonnées de la personne en charge de dossier aux côtés des élus :

Floriane BEKRI, Chargée de mission PCAET, téléphones : 06.98.88.22.47 et 02 43 05 98 80 ; mail : pcaet[at]lernee.fr

Transmission, installation en agriculture

Reporterre arton15791 7a685Production agricole, alimentation, vie économique des campagnes, des enjeux actuels !

Une tribune de Liliane Piot, co-présidente de Terre de Liens Pays de la Loirewww.lelabo-ess.org/nos-fermes-disparaissent-que-mett…

Sur Mayenne Communauté, sur 900 chefs d'exploitation, 300 ont plus de 55 ans. Une mobilisation de tous semble indispensable ! Les outils cités dans la tribune existent en Mayenne, il y a des leviers d'action !

D'ailleurs, hier avait lieu à Sacé une rencontre sur le sujet, organisé par différents acteurs regroupés dans le projet InPact (InterAFOG et AFOG 53, ADEARM, CIVAM Agriculture Durable et CIVAM Bio, Terres de liens...).  Les échanges entre les participants ont été riches, ils vont alimenter le projet Inpact sur le thème de l'installation - transmission, commandé par le Minsitère de l'agriculture.

En fin de journée, il a été question d'une rencontre sensibilisation à la transmission pour les acteurs et structures travaillant avec les agricultueurs, à La Guerche de Bretagne. A découvrir ici : http://moisdelinstallationdurable.fr/index.php/2018/10/05/2018-vendredi-9-objectif-transmission-sur-les-bassins-versants-de-la-seiche-et-du-semnon-35/ et par la même occasion, le mois de l'installation durable en Bretagne

Quelques mots de la conclusion de la journée :

  • La transmission c'est l'affaire de tous !
  • C'est le cédant qui fait l'installation ! (importance de s'y préparer assez tôt et de se faire accompagner)

 

Une expérience en Charente montre que des solutions nouvelles voient le jour. L'article de Reporterre "un village fait le pari d’une gestion collective des terres" : https://reporterre.net/ALT-En-Charente-un-village-fait-le-pari-d-une-gestion-collective-des-terres...

Changement climatique, grande marge de progrès pour le secteur du bâtiment

Logo reporterreLe monde du bâtiment résiste encore à l’écologie, un article de Marie Astier du journal Reporterre, du 15 octobre 2018 :

https://reporterre.net

or le secteur du bâtiment représente 45 % de notre consommation d’énergie et 27 % des émissions de gaz à effet de serre en France.

En Haute Mayenne, le résidentiel, le transport et l’industrie sont les secteurs les plus énergivores (source : diagnostic du Plan Climat Air Energie Territorial) :

  • Communauté de Communes de l'Ernée : Résidentiel ( 34%), Transport (27%)
  • Mayenne Communauté : Industrie (34%) Transports (25%)
  • Communauté de Communes du Bocage Mayennais : Industrie ( 31%) Résidentiel ( 26%)

 

Causes et conséquences identifiées en Haute Mayenne :

  • 50% des logements ont été construits avant la première réglementation thermique
  • Majoritairement des maisons individuelles
  • Place importante des produits pétroliers dans la consommation énergétiques
  • Précarité énergétique élevée

L'architecte qui appelle à la frugalité heureuse, inspirant, non ?

Renov madec py brunaudPhilippe Madec, l'architecte breton qui appelle à "la frugalité heureuse"

Article inspirant à l'heure du démarrage des Plans Climat Air Energie Territorial du Nord Mayenne !

"Ce qu’il demande, plus précisément : qu’on encourage la rénovation plutôt que le neuf, les constructions bioclimatiques "trop freinées par la législation", les low tech, l’utilisation de matériaux éco-responsables..."
 
Il est aussi question de co-construction : "il consulte les habitants avant de prendre son crayon. Il vient par exemple de rénover des logements sociaux à Bordeaux"

 

à lire ici : www.wedemain.fr/Philippe-Madec

Le Manifeste pour une frugalité heureuse : www.frugalite.org/fr/le-manifeste