Défense des réfugiés, soirée ciné - discussion - auberge espagnole

  • Le 26/04/2018 de 18:30 à 20:20
  • Local de l'association - Mayenne
  • gratuit, mais merci d'amener un petit plat si vo
  • Durée : Reportage : 1h, échanges et repas : 1h environ

Nous vous proposons d’organiser un visionnage du reportage "Je suis votre avocat", de Valérie Denesle, qui est en accès libre sur site de Télérama (http://www.telerama.fr/television/gilles-piquois,-son-combat-magistral-pour-les-refugies,n5565720.php#xtor=EPR-164) et ensuite d'échanger sur ce thème.

Ce reportage retrace le combat d'un avocat qui bataille pour faire invalider les décisions de l'OFPRA et donner une nouvelle chance aux réfugiés.

" Depuis près de trente ans, Gilles ­Piquois défend les demandeurs d’asile déboutés par l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides). Il est aussi le principal protagoniste du huis clos épuré et intense que met en scène le film de Valérie Denesle, Je suis votre avocat, à voir jusqu’au 13 mai sur Télérama.fr. Dans son cabinet, au fil des récits des réfugiés, se dessine la cartographie d’un monde en guerre et en souffrance. Pipe en bouche, le bonhomme, un poil bourru, les écoute, attentif. Soucieux de préparer leur dernière requête auprès de la Cour nationale du droit d’asile, sans laisser la moindre faille que ne manqueraient pas d’exploiter les juges pour les discréditer, il réexplore avec eux un passé fait de traumatismes, de viols, de tortures. Les abreuvant de questions précises, entre exercice de géopolitique et enquête policière, il consigne avec minutie « les preuves » du bien-fondé de leur demande. Car ce qui se joue là, le péril d’un retour au pays, est bien souvent vital. « Oser écrire à une femme violée trois fois que, désormais, elle n’a plus de crainte à avoir alors qu’aucun de ses agresseurs n’a été ni inquiété ni poursuivi est insupportable, fulmine-t-il. On n’arrive pas à un tel taux de rejet par l’opération du Saint-Esprit. Ces chiffres résultent de l’accumulation de petites lâchetés alors que le bénéfice du doute doit profiter au requérant. »

Le programme est le suivant : visionnage du reportage qui dure 52 minutes suivi d’un temps d’échanges autour d’un petit repas (chacun-ne peut amener un petit quelque chose).

Si possible, merci de nous informer si vous pensez venir que nous préparions les chaises (la salle n'est pas grande) !

 

société citoyenneté active

Local de l'association Place de Hercé, 53100 Mayenne

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !